3rd - Fév - 2016

La perspective des cadres dirigeants de Mblox

Graphic of a trophy resting on top of a book next to an apple

Rob Malcolm, Vice-Président chargé des opérations commerciales internationales

Cette semaine nous lançons le premier d’une longue série de blogs dans lesquels nous partageons avec vous le point de vue des têtes pensantes de Mblox. Notre premier article est consacré à Rob Malcolm, notre Vice-Président chargé des opérations commerciales internationales, qui a été récemment élu au conseil d’administration de MEF (le Forum de l’Écosystème Mobile), une organisation internationale de commercialisation des technologies mobiles. Notre article résume l’entretien de ce mois-ci avec Telefonica, et au sujet duquel nous avons demandé à Rob de partager son avis en tant qu’expert dans le secteur des A2P SMS.

Quelle est votre définition de la réussite dans votre poste actuel ? Pour moi, la réussite, c’est:

  • Recruter et conserver des experts de premier ordre spécialisés dans les services de messagerie.
  • S’assurer que nous développons une culture où ‘chaque message est important’.
  • Faire évoluer nos activités plus vite que le marché.
  • Optimiser l’investissement de nos actionnaires en privilégiant une croissance durable à long terme.

Selon vous, quels sont aujourd’hui les principaux défis qui existent pour le marché des A2P SMS ?

  • Un marché fragmenté, une distribution et une règlementation complexes continueront de compliquer au-delà de ce qui est nécessaire le fait d’envoyer des messages internationaux. Chez Mblox, nous nous assurons que nous restons informés de ces complexités et que nous simplifions la vie de nos clients.
  • La fraude reste un problème. Elle porte préjudice au marché et à son adoption, et cela accentue le problème ci-dessus. Il y a aussi un manque de compréhension de l’écosystème par rapport aux utilisations légitimes du SMS, et l’impact du prix sur la demande pour les différents cas d’utilisation.
  • Le manque d’accords sur les niveaux de services pour assurer une prestation fiable et sérieuse pour les services essentiels.

En gardant cela à l’esprit, comment les opérateurs de réseaux mobiles pourraient-ils différencier leurs services (pour faire face aux routes à plus bas prix qui existent sur le marché) ?

  • Des accords sur les niveaux de services qui garantissent certaines choses, comme le débit, la disponibilité et le temps de latence, des infrastructures de centres de services SMS optimisées avec des délais d’expiration prolongés et des nouvelles tentatives plus agressives, des horodatages locaux pour l’envoi de SMS internationaux.
  • Une meilleure assistance technique.
  • Une collaboration avec le secteur pour limiter la fraude. Quels seraient vos conseils aux agrégateurs potentiels qui souhaiteraient s’associer avec vous?
  • Il faut qu’ils soient clairs sur ce qu’ils recherchent en terme de qualité de routage plutôt que son prix.
  • Il faut qu’ils fassent preuve d’originalité par rapport à la concurrence. S’ils essayent seulement de se démarquer sur le prix, ils vont avoir des difficultés.
  • Il faut qu’ils soient réalistes en terme de volumes de messages actuels et prévisionnels, ainsi que par rapport à leurs attentes de prix.

Si l’on s’intéresse actuellement au secteur du A2P dans son ensemble, et si demain vous deviez lancer votre propre société de messagerie A2P, quelle(s) action(s) entreprendriez-vous pour stabiliser et faire progresser votre part de marché ?

  • Innover pour limiter la fraude et pour limiter ainsi le besoin de contraintes règlementaires.
  • Simplifier la vie aux sociétés qui souhaitent entreprendre des activités commerciales à l’international.
  • Collaborer avec les organismes professionnels pour rassembler toutes les parties prenantes afin de travailler ensemble à la résolution de problèmes. C’est déjà en cours avec le forum de l’écosystème mobile (voir ici).

Quelle est l’utilisation la plus innovante de l’A2P SMS dont vous avez été témoin récemment?
Je suis passionné par la communication à double sens en temps réel car elle illustre le pouvoir du SMS comme canal de confiance. J’adore la façon dont Amex m’envoie une notification de fraude en me posant une question pour savoir si la transaction est légitime et en me permettant de répondre par oui/non. Cela ne prend que quelques secondes et pour le client, cela montre qu’Amex est réactif.

D’après vous, quel rôle les autres technologies de la messagerie, telles que l’USSD, peuvent-elles jouer dans le domaine de la messagerie internationale ? S’agit-il d’un rôle complémentaire ou de concurrence ?
Le problème avec l’USSD c’est que premièrement, il n’est pas accessible partout. Deuxièmement, de nombreux opérateurs ne peuvent pas en avoir le contrôle, ni le monétiser sans un investissement considérable. Troisièmement, son avantage par rapport aux SMS et aux applis n’est pas clair. Par conséquent, je dirais que c’est, au mieux, un rôle complémentaire au SMS.

Voyez-vous des opportunités prometteuses de transfert de technologies où le SMS pourrait apporter une valeur ajoutée à d’autres secteurs émergents du numérique (tels que l’Internet des objets/les villes intelligentes/le Big Data) ?
J’anticipe des cas d’utilisation du SMS qui pourraient s’appliquer à virtuellement toutes les tendances dans la technologie, tout simplement parce que le SMS reste le seul canal fiable et sécurisé pour communiquer des informations essentielles à l’échelle internationale. Et cela n’est pas près de changer. Par exemple, le dispositif IOT (Internet des objets) le plus communément utilisé de nos jours par les consommateurs est le thermostat intelligent.

Il y a quelque temps, ma connexion internet à haut débit est tombée en panne alors que j’étais en vacances et donc, je ne pouvais pas vérifier si je m’étais souvenu de le mettre sur le mode été (ou si mes conduites étaient en train de geler !). Un simple SMS m’informant que ma connexion internet à haut débit était tombée, ou pour me rappeler de programmer mon système de chauffage, aurait été opportun. Pensez-vous qu’il est important d’éduquer les utilisateurs d’A2P SMS sur son importance ? A mon avis, les utilisateurs n’ont pas besoin d’être éduqués tant que les marques et les entreprises restent simples et intuitives dans leur utilisation du SMS pour leurs interactions. C’est sur ce point-là qu’il faut éduquer.

Originally posted on mblox.com

 

Signup for Blog Updates