16th - Mar - 2017

Les opérateurs de réseaux mobiles peuvent-ils empêcher le piratage des cartes SIM?

Graphic of a calculator

Bien que les cas de piratage des cartes SIM soient très rares, le cas échéant, cela peut avoir un fort impact négatif sur la confiance du consommateur.

L’utilisation généralisée des messages de texte a pour conséquence que, des banques aux réseaux sociaux, tout le monde a recours à l’authentification à deux facteurs (2FA) par SMS pour procéder aux contrôles d’identité d’usage. Par conséquent, si la fiabilité de la technologie 2FA est remise en question, cela affecte aussi bien les consommateurs que les entreprises ainsi que les opérateurs de réseaux mobiles.

Le piratage des cartes SIM est une attaque par ingénierie sociale. Les criminels utilisent des moyens vils pour avoir accès à des informations personnelles qui leur permettront de demander une carte de remplacement et éventuellement d’intercepter les messages 2FA.

Malheureusement, lorsque cela se produit, les médias ont tendance à pointer du doigt l’humble technologie SMS et à remettre en question sa sécurité. Par conséquent, les opérateurs de réseaux mobiles ne peuvent-ils pas trouver un moyen de détecter et d’empêcher ces fraudes avant qu’elles ne se produisent ?

Nous nous réjouissons de l’accord signé avec un opérateur de premier rang, en vertu duquel nous serons la première société de messagerie mobile à tester une nouvelle solution technologique novatrice afin de diminuer les risques que le piratage des cartes SIM représente pour les banques et les entreprises.

Si vous souhaitez vous entretenir avec nous de la façon de détecter et d’empêcher le piratage des cartes SIM, prenez rendez-vous à MWC.

Auteur: Rob Malcolm, VP Marketing & Online Sales at CLX Communications

Signup for Blog Updates