22nd - Mar - 2017

L’industrie du mobile collabore pour lutter contre la fraude de messagerie

Graphic of profiles of two people with a lightbulb above them

Le Global Mobile Trade Body, MEF, a lancé le Guide de la messagerie mobile pour l’entreprise, un guide d’accompagnement pour toute les marques ou entreprises utilisant la messagerie mobile via SMS dans le cadre de leur engagement client, que ce soit pour le marketing, l’authentification, la notification et d’autres encore.

Ce guide a été développé par un groupe du MEF, formé de 30 ou plus participants dans le cadre de son Future of Messaging Programme, qui regroupe des représentants de CLX aux côtés d’opérateurs de téléphonie mobile, de fournisseurs de messagerie internationaux, de fournisseurs de matériel et de technologies logicielles et d’autres acteurs de l’écosystème de la messagerie.

L’Enterprise Messaging Guide peut être téléchargé ici gratuitement.

Joanne Lacey, COO du MEF, explique pourquoi il est important d’informer les acheteurs et les fournisseurs du marché de la messagerie pour s’assurer que la transparence est promue dans toute la chaîne de valeur et pour réduire au minimum la fraude. « La messagerie d’Enterprise ou la messagerie A2P continue sa croissance rapide, car elle constitue un des plus efficaces canaux d’engagements avec les consommateurs. Elle est aussi considérée comme la forme la plus fiable de communication par 35 % des consommateurs dans le récent rapport conjoint MEF et CLX Mobile Messaging Fraud report, qui l’identifient comme leur mode communication préférée quand l’authenticité de l’expéditeur compte. »

Les entreprises et les marques risquent de subir des dommages à leur réputation ou des préjudices financiers si elles utilisent les services de messagerie A2P fournis par des fournisseurs douteux qui utilisent des canaux non autorisés — par exemple les routes grises — pour la transmission des messages. L’utilisation de routes non autorisées est aussi dangereuse pour le consommateur, car les coordonnées bancaires ou les mots de passe des clients risquent de tomber dans de mauvaises mains.

Cela a également un impact sur l’écosystème de messagerie, l’utilisation de routes non autorisées va souvent de pair avec la livraison de spam aux consommateurs et se fait en marge de tout contrat d’opérateur, ce qui permet d’éviter les frais de résiliation dus à l’opérateur du réseau mobile qui transmet les SMS.

Cependant, ces problèmes ne sont pas nouveaux et se posent fréquemment avec les fraudeurs qui sont constamment à la recherche de nouvelles failles à exploiter dans le système. C’est pourquoi les parties prenantes de l’ensemble de l’écosystème de messagerie d’entreprise se sont rassemblées dans le cadre du programme Future of Messaging de MEF pour prendre des mesures pratiques et positives pour éradiquer la fraude et faire en sorte qu’A2P SMS demeure un canal fiable pour la messagerie d’entreprise.

L’année dernière, le groupe a identifié 11 types de fraudes affectant le canal. Ce nouveau guide vise à sensibiliser les acheteurs de services de messagerie d’entreprise à mieux comprendre les 6 types de routes autorisées et à éviter de se livrer involontairement à des pratiques douteuses et perpétuer ainsi l’utilisation de routes non autorisées.

Le guide démystifie et définit le langage commun de l’industrie et les différents rôles au sein d’une chaîne de valeur qui est par nature très complexe. Les membres du groupe de travail ont tracé six types de routes autorisées pour la messagerie mobile d’entreprise. Il guide offre aussi des conseils pratiques en matière d’acquisition de services et identifie les caractéristiques essentielles des solutions de messagerie d’entreprise, comme ; le prix, la conformité et la performance.

Les acheteurs et les fournisseurs de services de messagerie sont conjointement responsables de la protection des consommateurs et doivent enseigner aux entreprises à utiliser les routes autorisées et à éviter les routes frauduleuses.

Signup for Blog Updates